Pourquoi je n'ai plus de libido?

dans SEXO

Pourquoi je n'ai plus de libido

Qu’on se le dise, la ménopause ne doit sonner le glas de votre vie sexuelle !! Il ne manquerait plus que ça… Contrairement aux prescriptions des médecins français du 19ème siècle, il n’y a vraiment aucune contre-indication à se laisser aller à la gaudriole une fois ménopausée, bien au contraire ! Le sexe ce n’est pas comme les yaourts, il n’y a pas de date limite de consommation.

Seulement voilà, à cette période de votre vie où vous devriez être au sommet de votre épanouissement sexuel, ça coince. En effet, il arrive qu’avec tous ces changements dans votre vie et dans votre corps, vous rencontriez des problèmes de « motivation ». La libido se retrouve aussi en berne que le drapeau de la mairie un soir d’orage et malheureusement ce n’est pas toujours très facile de s’en sortir car cela peut vite devenir un cercle vicieux. 

Alors d’où viennent les problèmes de libido ?

On peut distinguer deux causes majeures aux problèmes de libido, les problèmes physiques comme des douleurs au moment des rapports ou alors des problèmes plus personnels. 

- Les facteurs physiques

Généralement, l’un des soucis majeurs sont les douleurs qui sont souvent dues à des sécheresse vaginale, assez fréquentent à la ménopause. Les raisons à cela ? Les hormones pardi ! Forcément, dès que ça coince quelque part, il y a de fortes chances que ce soient en grande partie à cause des hormones. 

En effet, lorsqu’à la ménopause la production d’œstrogènes diminue de plus en plus, les glandes responsables de la lubrification vaginale ne sont plus stimulées. La lubrification du vagin n’est alors plus aussi importante entraînant alors des problèmes de sécheresse. 

Par ailleurs lors d’un rapport sexuel, un deuxième processus lubrification s’active grâce à la circulation sanguine. Avec l’excitation, le sang circule beaucoup plus vite irriguant ainsi plus abondamment les parois vaginales. Le problème c’est qu’avec l’âge, la circulation sanguine diminue ce qui entraîne par conséquent une moins bonne lubrification. 

Pour finir, les modifications physiques de vos parois vaginales jouent également un rôle non négligeable dans les inconforts et les douleurs pendant les rapports sexuels. En effet, la déficience en œstrogène liées à la ménopause entraîne une atrophie vulvo-vaginale. En gros, les parois de votre vagin s’affinent, perdent de leur élasticité et deviennent plus sensibles et plus fragile. Tout cela entraîne des difficultés et des douleurs à la pénétration mais également pendant l’acte lui-même pouvant causer en plus des douleurs, des saignements vaginaux

Alors forcément, quand on sait que quelque chose va faire mal ou va être désagréable, on n’a pas envie d’y aller. On n’aurait pas idée d’aller repasser l’oral du bac chaque mois de juillet juste pour le plaisir.

- Les facteurs sociaux et émotionnels

Après, il y a d’autres problèmes qui vont au-delà du physique. Les difficultés psychologiques, les problèmes du quotidien ou encore la vie de couple sont autant de raisons qui entraînent des ralentissements au niveau libidinal.

   L’image de soi

La ménopause a modifié votre morphologie. Entre une ride ici et là et quelques kilos supplémentaires, ce n’est pas toujours facile à admettre et l’épreuve du miroir ou du « jean fétiche » devient parfois un peu compliquée. Le tout est de savoir accepter ces changements et apprendre à se regarder avec bienveillance. On ne va pas se mentir, ce n’est clairement pas ce qu’il y a de plus facile. Et bien sûr, quand on ne sent pas désirable, on n’a pas non plus envie d’être désirée ni d’être touchée. Et ça aussi ça joue sur votre libido.

   Le bien-être psychologique et les tracas de la vie

Et puis il y a le reste, la fatigue, les problèmes de sommeil accompagnés de sueurs nocturnes, la dépression, le stress. La ménopause amène tout ça aussi parfois, des fois c’est à cause des hormones et des fois non. Toujours est-il que quand on a la tête embrumée, les plaisirs de la chair sont forcément relégués au deuxième plan. 

   Le couple

La période de la ménopause peut parfois être synonyme de changement et l’équilibre du couple peut être un peu malmené.  Entre la routine qui s’est installée depuis quelques années, les changements qui ont eu lieu dans votre vie dernièrement et parfois le manque de communication, on ne trouve plus vraiment de raison de « se retrouver » et la sexualité passe alors au dernier plan pour parfois être oubliée.

Envie d'en savoir plus?

share Partager