Ménopause et bouffées de chaleur

dans SIGNES

 

Les bouffées de chaleur sont l’un des symptômes les plus courants de la ménopause et de la pré-ménopause. Elles concernent environ 8 femmes sur 10.

Définition : qu’est-ce qu’une bouffée de chaleur ?

Les bouffées de chaleur surviennent à la ménopause, parfois à la pré-ménopause et se caractérisent d’abord par une sensation de forte chaleur envahissant le corps. Ensuite, elles se concentrent au niveau du visage (rougeurs), parfois au niveau du cou et de la poitrine. Leur durée et leur intensité varient selon les femmes et elles peuvent altérer la qualité de vie. Enfin, les bouffées de chaleur peuvent être atténuées par la prévention, des traitements adaptés ou encore des remèdes naturels

Cause : qu’est ce qui provoque les bouffées de chaleur ?

Les bouffées de chaleur sont dues à un déséquilibre hormonal : la réduction puis l’arrêt de la production d’œstrogènes à la ménopause. Les œstrogènes sont les hormones ovariennes qui interviennent dans la régulation de la température du corps. Par conséquent, leur disparition provoque un dérèglement dit « climatérique » : c’est la bouffée de chaleur.

Une rupture de stock?
Une rupture de stock?

Symptômes : quels sont les conséquences des bouffées de chaleurs ?

Les bouffées de chaleur sont généralement accompagnées de sueurs, parfois de frissons. Elles apparaissent subitement en journée et peuvent aussi générer une sensation d’inconfort et de stress, selon l’environnement dans lequel la femme évolue (en société, au travail…).

Les bouffées de chaleur peuvent également gâcher les nuits : on parle alors de suées ou sueurs nocturnes : le corps transpire de façon importante ou excessive. Ce symptôme peut dérégler le sommeil, voire déclencher des insomnies et générer, par conséquent, des symptômes tels que fatigue, irritabilité et baisse de moral.

Prévenir les bouffées de chaleur

En premier lieu, sachez qu’il n’existe pas de méthode miracle et qu’il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé. Mais certaines astuces se révèlent intéressantes pour prévenir les bouffées de chaleur

Tout d’abord :  l’hygiène de vie ! Il est fortement conseillé de réduire la consommation de tabac, de boissons excitantes (café, thé, alcool…),  d’adopter une alimentation saine et de pratiquer une activité sportive régulière. Un mode de vie sain permet de ne pas amplifier le phénomène.

En cas de surpoids ou d’obésité, une étude américaine a d’ailleurs récemment montré qu’une perte de poids pouvait réduire de 63% les bouffées de chaleur*.

Traiter médicalement les bouffées de chaleur

Controversé, le Traitement Hormonal de la Ménopause (THM) a montré son efficacité sur les bouffées de chaleur. Il est d’ailleurs principalement prescrit pour lutter contre ce symptôme de la ménopause, lorsqu’il dégrade considérablement la qualité de vie de la femme ménopausée. Il est recommandé d’en discuter avec votre médecin car il comporte des contre-indications (antécédents de cancers…). 

THM : Le pour et le contre
THM : Le pour et le contre

Les remèdes naturels contre les bouffées de chaleur

L’acupuncture, médecine douce et efficace

Une étude danoise a montré l’efficacité de l’acupuncture sur les bouffées de chaleur. 70 femmes dont 35 ont pu bénéficier d’une séance d’acupuncture par semaine pendant 4 mois : 80% des femmes testées reconnaissaient des effets notoires sur la diminution globale des symptômes de la ménopause après 6 semaines. Pratiquées par un médecin acupuncteur, les séances peuvent être en partie remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

Ménopause & acupuncture
Ménopause & acupuncture

L’homéopathie, l’aromathérapie et la phytothérapie, alliées naturelles

L’homéopathie, la phytothérapie sont couramment utilisées pour venir à bout des bouffées de chaleur. Les Compléments Alimentaires à base d’actée à grappes noires, de sauge, houblon, trèfle rouge, Ginseng Indien, mélisse… peuvent aider à juguler les bouffées de chaleur et leurs conséquences, tout comme les infusions (camomille, passiflore, valériane…), qui agissent contre le stress et les insomnies, ou encore les Fleurs de Bach.

Et enfin, les accessoires rafraichissants comme l’éventail, les textiles adaptés la nuit (fibre de bambou), des oreillers rafraîchissants peuvent aussi soulager les bouffées de chaleur.

N.B. : Il est vivement recommandé de demander conseil à un professionnel de santé. En effet, certaines plantes ou substances sont parfois contre-indiquées en raison de leurs interactions possibles avec des traitements en cours ou des pathologies comme le cancer (pathologie diagnostiquée, prédispositions familiales).

Envie d'en savoir plus?
share Partager