Sécheresse vaginale : Causes et traitements

dans SEXO

Sécheresse vaginale et douleurs sexuelles à la ménopause : Causes et traitements

 

Comment savoir si je souffre sécheresse intime ?

Si elle touche les femmes tout au long de leur vie, la sécheresse vaginale est l'un des phénomènes les plus fréquents de la ménopause. Elle est due à la diminution des sécrétions hormonales propre à cette période et ses conséquences sur la qualité de vie d'une femme sont nombreuses et parfois douloureuses. Douleurs vaginales pendant les rapports sexuels, mycoses, infections vaginales... Rien ne nous est épargné !

Et, nombreuses sont les femmes qui en souffrent et qui n'osent pas en parler alors que des solutions parfois simples et des traitements existent.

Symptômes, causes, traitements et solutions, nous avons fait le tour de la question et vous proposons des réponses à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur ce sujet tabou.

 

Pourquoi j'ai des douleurs vaginales pendant les rapports ?
Pourquoi j'ai des douleurs vaginales pendant les rapports ?

  Ces douleurs vaginales pendant les rapports portent un nom médical encore trop méconnue la dyspareunie. La dyspareunie évoque des rapports intimes douloureux qui impactent la sexualité d'une femme. Il est nécessaire de se rappeler que l'on n'est pas la seule à souffrir, car on estime que 12 % de femmes entre 18 et 69 ans qui ont déjà été concernées par ce syndrome au cours de leur vie.

Vous vous demandez ce qu'est la dyspareunie et si vous êtes concernées par ce trouble sexuel ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la dyspareunie dans notre article :  Ménopause : Qu'est ce que la dyspareunie ?

 

 Ménopause : qu'est-ce que la dyspareunie ?
Ménopause : qu'est-ce que la dyspareunie ?

 

Comment ne plus avoir de sécheresse vaginale ?

Gels lubrifiants, médicaments, compléments alimentaires, acide hyaluronique, hormones et même traitement par laser, retrouvez toutes nos solutions dans notre article Nos conseils pour une meilleure lubrification vaginale.
   
Pour les sécheresses intimes plus sévères ou durables, un examen clinique et une prise en charge par un gynécologue ou un médecin s'avère alors indispensable pour en trouver la cause. Infections vaginales, infections des glandes de Bartholin ou atrophie vulvo-vaginale, un diagnostic est nécessaire pour que des solutions médicales soient mise en place remédier à ce manque de lubrification et vous soulager.
  
Nos conseils pour une meilleure lubrification vaginale
Nos conseils pour une meilleure lubrification vaginale
  

Comment bien hydrater sa partie intime au quotidien?

En cas de sécheresse vaginale ou pour les éviter, prendre soin de son intimité en adoptant les bons gestes est important. Au quotidien, on fait attention à ce que l'on applique au niveau de nos organes génitaux, l'une des zones les plus fragiles de notre corps.

Maintenez l'équilibre de votre flore vaginale en préférant le port de sous-vêtements en coton plutôt qu'en synthétique. Sous la douche, l'utilisation de produits d'hygiène intime au pH neutre, naturel et surtout sans alcool est recommandé. Bien entendu, on oublie la douche vaginale encore trop pratiquée et cause de nombreuses mycoses.

A la moindre irritation vaginale ou vulvaire, n'hésitez pas à dégainez un gel apaisant ou un baume hydratant, toujours sans parfum et sans alcool.

Enfin, un gel lubrifiant naturel adapté à vos besoins peut vraiment vous soulager. Lubrifiant à base d'eau ou d'huile, c'est vous qui voyez ! Le principal est de privilégier les formules courtes et naturelles. A utiliser de manière ponctuelle avant et pendant un rapport sexuel ou même tout au long de la journée, pour une hydratation en continue.

 
 
 

 

Vous n'avez pas de gel lubrifiant sous la main ou vous recherchez un maximum de naturel pour votre intimité ? Vous vous demandez si l'application d'huile de coco au niveau de vos organes génitaux est une bonne idée ? Nous avons consacré un article sur ce sujet dans : Utiliser l'huile de coco en lubrifiant, une bonne idée ?

 
Utiliser l'huile de coco en lubrifiant, une bonne idée ?
Utiliser l'huile de coco en lubrifiant, une bonne idée ?

  

Focus sur le périnée, on l'aide à nous soutenir

Les modifications hormonales responsables de votre sécheresse sont également responsable du relâchement de votre périnée. On en parle beaucoup quand on devient jeune maman et une fois la rééducation passée, on a vite fait de l'oublier, le pauvre...
 
Entretenir son périnée à la ménopause
Entretenir son périnée à la ménopause
 
Pourtant, le périnée est directement lié à votre bien être intime et sexuel ! En effet, un périnée relâché entraine fréquemment un manque de lubrification, une sécheresse vaginale voire même une baisse de libido, mais également des fuites urinaires !
 
Très irritantes, l'incontinence même légère peut également provoquer des inconforts, des sécheresses intimes, des cystites, des irritations vulvaires, des démangeaisons mais impact aussi la vie quotidienne et l'estime de soi.
 
Pourquoi j'ai des fuites urinaires à la ménopause ?
Pourquoi j'ai des fuites urinaires à la ménopause ?

 

 
Alors ne faites pas l'impasse sur la santé de votre périnée ! Avec l'aide d'un médecin spécialiste du périnée ou seule à la maison, accordez-lui un moment pour lui faire faire de la gymnastique et lui permettre de continuer à vous soutenir ! Soutenons le autant qu'il nous soutient !
 

N'oubliez pas que des solutions contre la sécheresse vaginale existent et qu'il ne faut surtout pas hésitez à en parler. Médecin, sage femme ou gynécologue sont là pour vous écouter et vous aider à trouver des solutions.
 
 

Être bien dans sa culotte (en coton), c'est possible !

 

Retrouvez nos catégories

Envie d'en savoir plus?

 

share Partager